Lorsqu’on parle de culture de cannabis, on pense automatiquement à des champs verts à perte de vue, ou encore à des serres remplies de scientifiques à l’air sérieux. Il ne faut pas oublier que désormais, la plupart des Canadiens peuvent faire pousser en toute légalité jusqu’à quatre plants de cannabis. Si vous désirez tenter l’expérience cet été, sachez que la culture extérieure de cette plante est à la portée de tous. Il faut seulement s’assurer de respecter certains principes de base!

Une question de lumière

Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que notre planète est légèrement inclinée sur elle-même. Dépendamment de la période de l’année, la durée d’exposition au soleil varie. Comme bien d’autres végétaux, le cannabis utilise le processus de photopériodisme pour déterminer quand il doit entrer en période de floraison.

Ainsi, si pour une raison ou une autre
vous désirez obtenir des fleurs en grande quantité, il faut considérer que le
cannabis aime l’obscurité. Cette plante va générer des fleurs lorsque la
période d’illumination est limitée et que la période d’obscurité est longue. En
Amérique du Nord, le solstice d’été se situe aux alentours du 21 juin.
Il s’agit du jour le plus long de l’année. Si vous avez l’intention de récolter
des fleurs peu après cette date, il est donc nécessaire de recouvrir vos plants
d’une bâche opaque pendant une partie de la journée. Cette nuit artificielle va
laisser croire à votre cannabis qu’il est déjà temps d’entrer en floraison.  

À l’inverse, si vous désirez épater vos voisins avec des plants géants, il suffit de laisser votre cannabis profiter du soleil. Il grandira donc naturellement pendant cette période dite végétative. Ce processus de croissance va se poursuivre jusqu’à ce que les journées commencent à raccourcir. À ce moment, les premières fleurs vont apparaître. Généralement, cela se produit à l’arrivée de l’équinoxe lorsque la plante obtient 12 heures d’obscurité de manière quotidienne. Vous devrez cependant vous méfier des gels hâtifs de début d’automne, car ces derniers se révèlent généralement mortels pour les plantes comme le cannabis.

Il est donc tout à fait possible de cultiver du cannabis
dans son jardin sans utiliser de matériel coûteux. Il faut seulement garder à
l’esprit que cette plante évolue à un rythme bien particulier. Comme il existe
plusieurs variétés de cannabis, tous les plants ne réagiront pas de la même
façon à la lumière. Il est donc suggéré de vous renseigner sur les besoins
spécifiques des graines achetées.

Une pratique populaire

Il n’y a pas si longtemps, la culture maison du cannabis était réservée aux initiés. Désormais, de plus en plus de Canadiens se renseignent auprès des spécialistes du jardinage pour faire pousser avec succès cette plante. Plusieurs clients se rendent d’ailleurs au Green Corner de Moncton pour en savoir plus sur cette pratique. Racheal MacDonald, la propriétaire, explique que faire pousser du cannabis à n’est pas si compliqué. Alors qu’une modeste culture intérieure représente des investissements initiaux de quelques centaines de dollars, il est possible d’en faire pousser à l’extérieur pour presque rien.

Cependant, il est bon de mentionner que les plants cultivés à l’extérieur tendent à attirer les voleurs. Cette menace plane constamment sur tous les jardiniers amateurs. À ce sujet, deux clients du Green Corner expliquent leur réalité dans une entrevue accordée à l’équipe de l’Acadie Nouvelle. Bien que la culture du cannabis soit désormais légale au Canada, les principaux intéressés préfèrent encore garder l’anonymat afin de ne pas attirer d’individus mal intentionnés. Sous un nom fictif, Jérémie explique qu’il a fait entourer sa maison de caméras de surveillance pour décourager les voleurs potentiels. Il ne s’agit d’ailleurs pas de paranoïa, surtout si l’on considère que quatre plants bien entretenus peuvent fournir l’équivalent d’une livre de fleurs de cannabis tous les trois ou quatre mois. Une telle récolte peut valoir des milliers de dollars sur le marché noir.

Pour conclure, nous vous rappelons que la culture maison du
cannabis est malheureusement interdite au Québec au Manitoba. Votre amour du
jardinage pourrait donc vous exposer à des amendes! Même si vous habitez à
l’extérieur de ses provinces, il faut garder à l’esprit qu’il est strictement
interdit de vendre vos récoltes. Ce privilège est réservé aux producteurs
autorisés. Par contre, rien ne vous empêche de garder les fleurs pour
vous-même, ou de simplement profiter du look inégalé du cannabis, la plante du 21e
siècle
!

Sources:

Wikipedia.org

AcadieNouvelle.com

MaximumYield.com

GrowWeedEasy.com

L’article L’art de faire pousser du cannabis à la maison est apparu en premier sur Maison d’Herbes.