Tout comme Facebook, les responsables de Google préfèrent éviter que leur compagnie soit qualifiée de 420 friendly. Nous apprenions la semaine dernière qu’il est désormais interdit de vendre du cannabis sur la plateforme Google Play Store. Cette décision risque de mettre des bâtons dans les roues aux compagnies qui désirent offrir du cannabis en ligne à l’aide d’une application.

Un impact sur le
commerce numérique

La nouvelle politique du Google Play Store forcera les
entreprises du secteur du cannabis à retirer de leurs applications les options
qui permettent la vente directe de cannabis. Les employés de Google affirment
d’ailleurs travailler de concert avec les développeurs afin d’éviter de devoir
bannir certaines applications. Par contre, les modifications devront être
effectuées rapidement afin de respecter les nouvelles règles en vigueur.

Cette décision s’inscrit dans une volonté d’épurer le Google
Play Store, afin que les enfants ne soient pas exposés à des services
controversés. La livraison de cannabis entre dans cette catégorie. Mentionnons
que cette nouvelle politique vise également à interdire le commerce du tabac et
du vapotage. La vente d’alcool demeure permise, mais seulement si on ne fait
pas la promotion d’une consommation exagérée.

Une décision
stratégique

Aux yeux de plusieurs, il peut sembler étrange que Google et Facebook s’opposent avec vigueur au commerce du cannabis en ligne. Après tout, ne sommes-nous pas en plein processus de légalisation du cannabis partout en Amérique du Nord? Bien qu’il soit vrai que les lois tournent en faveur du cannabis au Canada et aux États-Unis, le reste du monde ne partage pas nécessairement notre enthousiasme pour cette plante.

Les géants du web sont des multinationales qui opèrent dans tous les pays. Ils doivent ainsi prendre en considération toutes les différentes législations en vigueur, ce qui se compare à un casse-tête géant. De plus, il faut également considérer que certaines cultures sont plus conservatrices. Par exemple, les pays d’Asie sont généralement hostiles au cannabis. Les riches commanditaires de cette région pourraient ne pas être enchantés de voir des applications comme Eaze trôner en tête de classement des applications. Rappelons que ce service de livraison de cannabis à domicile est extrêmement populaire dans la région de Los Angeles.

Heureusement pour nous, notre application Le
Chanvrier
est parfaitement conforme aux règlements de l’App Store
et du Google
Play Store
. Vous pouvez donc la télécharger afin de vous tenir au courant
des dernières nouvelles reliées au cannabis et au chanvre!

Sources:

MarijuanaMoment.net

TheVerge.com

L’article Pas de cannabis sur Google Play est apparu en premier sur Maison d’Herbes.