Qu’on le veuille ou non, la consommation
de cannabis soulève toujours les passions. Alors que certains font un usage
quotidien de cette plante, d’autres demeurent méfiants à son endroit. Statistiquement,
il semble que les femmes soient plus conservatrices à ce sujet. Qu’est-ce qui
peut bien expliquer ce phénomène?

De grandes tendances

Il est fréquent que des firmes de
sondages interrogent les gens à propos de leurs valeurs personnelles. Les
résultats de ces tests sont couramment utilisés par les compagnies qui veulent
ajuster leurs stratégies de vente, ainsi que par les politiciens. Généralement,
les femmes sont plus progressistes sur plusieurs aspects, notamment en ce qui
concerne l’accès à l’avortement, la redistribution des ressources ou encore les
droits des minorités. L’exception à cette règle est le cannabis.

Laurel Elder et Steven Greene, deux professeurs de science politique, observèrent des tendances intéressantes en analysant les données compilées par le Pew Research Center. Premièrement, les femmes sont statistiquement plus religieuses que les hommes. Or, la plupart des religions d’Amérique s’opposent à la consommation de cannabis, ou de drogues en général. Ainsi, les femmes seraient plus influencées par les préoccupations spirituelles que les hommes.

Dans le même ordre d’idées, les hommes seraient généralement plus attirés par les comportements risqués. Cela s’explique en partie par leur taux de testostérone plus élevé. En raison de cette prédisposition, les hommes seraient plus susceptibles d’essayer des substances illégales.

Troisièmement, les statistiques révèlent que les hommes fument simplement plus de cannabis que les femmes. Cette tendance pourrait d’ailleurs être reliée au point précédent. Quoi qu’il en soit, il est logique que les plus grands consommateurs de cannabis soient majoritairement en faveur de la légalisation de la plante!

Et les enfants dans
tout ça?

Statistiquement, il est également démontré que les mères passent plus de temps avec leurs enfants. Comme la propagande prohibitionniste suggère souvent que le cannabis est néfaste pour les jeunes, il ne serait pas surprenant que les mères tentent d‘éloigner leur progéniture de cette plante. En réalité, il semble que les femmes sans enfants et les mères consomment dans les mêmes proportions du cannabis. Contrairement à la croyance populaire, le fait d’avoir des enfants n’influencerait donc pas la perception du cannabis.

Ajoutons qu’il est particulièrement difficile de dresser un portrait fidèle de la perception de la marijuana dans la société. En raison des nombreux changements législatifs, les mentalités évoluent rapidement. Présentement, les statistiques confirment que les Américains sont plus que jamais en faveur de la légalisation de cette plante. 54% des Républicains seraient en faveur de sa légalisation, et ce pourcentage atteint désormais 76% chez les démocrates.

Sources:

Leafly.com

TheConversation.com

L’article La perception du cannabis, une question de sexe? est apparu en premier sur Maison d’Herbes.