Des chercheurs espagnols nous révèlent que le cannabis que l’on peut acheter illégalement dans les rues de Madrid contient souvent des matières fécales. En voilà une image peu ragoûtante! Cette étude risque d’en décourager plusieurs qui s’approvisionnent sur le marché noir local.

Un portrait inquiétant des rues de Madrid

On dit souvent que Madrid est une
destination idéale pour les touristes en quête de romantisme. En effet, la
capitale de l’Espagne est célèbre pour ses charmantes petites rues qui offrent
de nombreuses occasions pour se divertir, y compris du cannabis. Comme dans
toutes les grandes métropoles, il n’est pas bien difficile de mettre la main
sur quelques grammes de cette substance.

Cela dit, la récente étude publiée dans le journal Forensic Science International risque de tempérer votre entrain pour le cannabis local. Il semblerait que 93% des échantillons en forme de glands achetés dans les rues de la capitale contiennent des niveaux inquiétants de la bactérie E. coli. Ce pourcentage n’est que de 29.4% pour les échantillons de cannabis vendus sous forme de lingots. Qu’est-ce qui explique cette importante différence? Pour faire simple, le cannabis typiquement vendu sous forme de glands est exporté illégalement dans des petits sacs de plastique. Ces derniers sont ensuite avalés par des trafiquants qui, une fois arrivés à destination, consomment des laxatifs pour évacuer le tout dans la toilette. Beurk. 

Dans le même ordre d’idées, 10% de tous les échantillons
étaient contaminés par l’aspergillus, un champignon qui peut poser de sérieux
risques pour la santé. Selon les chercheurs, 88.3% du cannabis testé ne devrait
pas être consommé en raison du niveau trop élevé de contamination.

Des risques pour la
santé?

Concrètement, consommer du cannabis ainsi contaminé va généralement entraîner des conséquences désagréables, mais pas mortelles. On parle ici de crampes abdominales, de diarrhée, de vomissements et de fièvre. Ces symptômes peuvent s’aggraver chez les populations à risque. Par exemple, le champignon Aspergillus peut entraîner de sérieuses complications chez ceux et celles qui souffrent de troubles pulmonaires comme l’asthme.

Les chercheurs insistent également sur le fait que le
cannabis contaminé est particulièrement dangereux pour les patients atteints de
cancer. Bien souvent, ces derniers ont un système immunitaire affaibli par la
chimiothérapie. Les bactéries pourraient alors entraîner une infection fatale.

En quelque sorte, cette inquiétante étude est un argument de
poids en faveur de la légalisation du cannabis. Après tout, pourquoi risquer de
contracter de tels problèmes de santé si l’on peut simplement se procurer
quelques grammes propres légalement!

Sources :

BBC.com/

L’article Du cannabis pas très santé est apparu en premier sur Maison d’Herbes.