La Florida State Boxing Commission prévoit adoucir ses règlements reliés à la consommation de cannabis. Ce changement de cap permettra notamment aux combattants d’arts martiaux mixes de consommer des quantités modérées de cannabis sans subir de conséquences reliées au dopage.

Un cas qui a fait jaser

Il y a quelques semaines, Juan “Leadfeather” Puerta s’apprêtait à monter dans l’octogone pour défendre bec et ongles son prestigieux titre de champion poids mouche. Malheureusement pour lui, le combat fut annulé à la dernière minute en raison de son dernier test antidopage. Les analyses révélaient que le combattant avait des résidus de THC dans son organisme. Depuis ces résultats, Puerta est suspendu indéfiniment. Le principal intéressé admet d’ailleurs avoir l’habitude de consommer des bonbons au THC afin de traiter son anxiété.

Des nouvelles
politiques

En plus de décevoir bien des amateurs de combats extrêmes, ce fiasco a également poussé la Florida State Boxing Commission à revoir ses politiques en matière de drogues. Bien que le cannabis sera toujours prohibé pendant les combats, il sera bientôt légal d’avoir une concentration inférieure à 150 nanogrammes de THC par millilitres de sang. Ainsi, les combattants qui font un usage modéré du cannabis quelque temps avant leurs combats ne seront plus systématiquement disqualifiés. Notons qu’il s’agit du seuil présentement autorisé par l’Agence Mondiale Antidopage. Parallèlement, le cannabidiol (CBD) sera autorisé, et ce, peu importe les dosages.

Des enjeux importants

Cette décision de la Florida State Boxing Commission pourrait s’expliquer par l’intervention des représentants de l’Ultimate Fighting Championship (UFC). Rappelons que le gala UFC Fort Lauderdale aura lieu en Floride le 27 avril prochain. Plusieurs combattants de la UFC qui utilisent le cannabis s’inquiètent d’une possible disqualification. Les deux organisations travaillent donc de concert afin de s’assurer qu’il n’y ait pas de suspensions supplémentaires reliées à ce sujet.

Présentement, de nombreuses ligues
sportives
doivent reconsidérer leurs politiques à l’endroit du cannabis.
Comme la législation évolue très rapidement partout en Amérique du Nord, les athlètes
peuvent facilement consommer cette plante en toute légalité dans de nombreux
endroits aux États-Unis, ainsi que partout au Canada.

Sources :

LeaderPost.com

MMAfighting.com

L’article Du THC dans l’octogone est apparu en premier sur Maison d’Herbes.