C’est bien connu, les fumeurs de cannabis succombent souvent à une fringale soudaine après un petit joint. C’est d’ailleurs pour cette raison que cette plante est prescrite aux patients qui manquent d’appétit! À ce sujet, une étude plutôt cocasse révèle que les États américains où le cannabis est légal profitent également de ventes particulièrement élevées de fast-food.  

Des ventes anormalement élevées

Si vous êtes un amateur de cannabis et que vous voyagez souvent aux États-Unis, nous savez probablement que cette substance est légale en Oregon, au Colorado et dans l’État de Washington. Or, ces trois États semblent vendre une quantité anormalement élevée de croustilles, de biscuits et de crème glacée.

C’est effectivement ce que révèle l’étude menée
conjointement par la University of
Connecticut
et la Georgia State
University
. Après l’analyse approfondie des ventes enregistrées entre 2006
et 2016, il semble qu’à la suite de la légalisation du cannabis dans les
différents États, les ventes de croustilles augmentèrent de 5.3%. Dans le même
ordre d’idées, les ventes de biscuits augmentèrent de 4.1% et celles de crème
glacée de 3.1%.

Les chercheurs expliquent que suite à l’augmentation soudaine de la popularité de ces produits, les ventes de croustilles et de crème glacée retombèrent à des niveaux normaux. Par contre, les biscuits ont maintenu une popularité accrue jusqu’à la dernière année couverte par l’étude. Il semble donc que les amateurs de cannabis soient particulièrement friands de ces délicieuses friandises!

Des résultats
insignifiants? Pas tout à fait!

Selon la professeure d’économie Michele Baggio, ces résultats sont significatifs étant donné le volume des ventes étudiées. Bien plus qu’une simple anomalie statistique, ces résultats démontrent que le statut légal du cannabis a un véritable effet économique.

Ajoutons que scientifiquement parlant, ce fameux phénomène de fringales soudaines est très mal documenté. Des millions de fumeurs rapportent ressentir cette irrésistible envie de se gaver de fast-food après un joint, au point tel qu’il s’agit d’une légende urbaine abondamment présentée dans la culture populaire. Les adeptes du cannabis appellent d’ailleurs cette sensation « avoir les munchies ». Il semblerait que le seul effet secondaire néfaste qui y soit associé soit la prise de poids. À considérer si vous voulez de jolis abdominaux cet été!

Sources :

MarketWatch.com

L’article Un appétit qui rapporte gros est apparu en premier sur Maison d’Herbes.