Depuis longtemps, la consommation de cannabis est associée à une mauvaise santé pulmonaire. En revanche, il est possible de consommer des cannabinoïdes autrement qu’en inhalant de la fumée. Certaines études laissent croire que ces composés du cannabis pourraient être utilisés dans le développement de nouveaux médicaments contre l’asthme.

Qu’est-ce que l’asthme?

Pour faire simple, l’asthme est une maladie inflammatoire chronique qui affecte les poumons et les voies respiratoires. Généralement, la maladie se déclare en raison de facteurs génétiques. Cela dit, les cas d’asthme sont en augmentation fulgurante depuis quelques années, soit de 15% dans la dernière décennie seulement. Plusieurs estiment que les facteurs environnementaux comme la pollution de l’apparition de nouveaux allergènes contribuent à ce phénomène.

Les effets surprenants des cannabinoïdes

Lors d’une étude menée en 2014, des bronchospasmes artificiels furent déclenchés chez 88 volontaires. Quand du THC était administré à ces derniers, les scientifiques pouvaient observer que leurs voies respiratoires se dilataient. Les chercheurs en sont venus à la conclusion cela se produisait lorsque le THC activait les récepteurs CB1 du système endocannabidoïde.

En 2015, une autre étude fut menée sur des animaux. Les responsables du projet voulaient déterminer quels cannabinoïdes étaient les plus efficaces pour réduire la congestion des voies respiratoires irritées. Les essais furent menés avec du THC, CBD, CBG, CBC, CBD-A, et du THC-V. Les scientifiques en sont venus à la conclusion que le THC et le THC-V sont les seuls composés efficaces pour cet usage. Ajoutons ici que le THC produisait des résultats de loin supérieurs à ceux du THC-V.

Comment consommer sans nuire à nos poumons?

Pour le moment, il est impossible de dire si ces résultats peuvent être répliqués chez tous les patients humains. Par contre, malgré l’absence de preuves conclusives, il semble que les cannabinoïdes possèdent un certain potentiel quand il est question de traiter l’asthme. Évidemment, il est fortement déconseillé aux asthmatiques de fumer de la marijuana, ou n’importe quelle autre substance. La fumée irrite systématiquement les bronches et les voies respiratoires. Cela dit, si l’expérience vous intéresse, il est possible de se procurer du cannabis médical sous forme d’aliments, de breuvages, de concentrés liquides ou même de pilules.

Si vous souffrez de cette maladie, ne vous gênez pas pour nous faire partager vos trucs pour mieux en gérer les symptômes!

Sources :

Thegrowthop.com

L’article Contrer les symptômes de l’asthme avec le cannabis est apparu en premier sur Maison d’Herbes.