Une équipe de scientifiques tentera bientôt de déterminer la façon optimale de préparer des boissons infusées au THC. Il s’agit d’une étape importante dans la préparation du second volet de la légalisation du cannabis. Effectivement, le gouvernement canadien prévoit autoriser la vente de boissons et d’aliments infusés au THC dès 2019. Bien qu’il n’y ait pas de date précise sur la table, certaines compagnies se préparent déjà à l’ouverture de ce nouveau marché.

Un partenariat essentiel d’un point de vue scientifique

L’Université de la Colombie-Britannique va bientôt entreprendre un partenariat avec la compagnie Okanagan, BCIT and Pac Rim Brands. Les scientifiques responsables du projet auront pour mission de déterminer la meilleure façon de créer des breuvages au cannabis sécuritaires.

La professeure Susan Murch est impliquée dans ce projet de recherche. Cette spécialiste en plantes médicinales explique qu’il y a 5 ans, elle n’aurait jamais imaginé pouvoir participer à un tel projet. Les restrictions légales étant alors trop sévères. Toujours selon Murch, l’étude va permettre d’obtenir de véritables données scientifiques au sujet des aliments infusés au cannabis. Jusqu’à maintenant, tout ce que nous croyons savoir à ce sujet provient de témoignages anecdotiques.

Des défis importants

Fabriquer une boisson au cannabis digne de ce nom est plus complexe qu’il n’y paraît. Les scientifiques devront tester différentes combinaisons de produits et de cannabinoïdes afin de déterminer les meilleures options qui s’offrent à l’industrie. Par exemple, il faudra déterminer la durée de vie des breuvages fruités ou alcoolisés. Il est possible que ces nouvelles boissons aient une date de péremption différente de la version classique du produit.

La professeure Much se réjouit de cette initiative. Elle croit que ce projet motive particulièrement ses étudiants. En effet, les résultats de cette recherche auront un impact immédiat dans le quotidien des consommateurs.

Kevin Letun, un représentant de la compagnie Pac Rim, affirme que son équipe veut produire des breuvages exceptionnels dont le goût saura charmer la population. Cela dit, il insiste sur le fait que la priorité absolue est de faire avancer la science pour s’assurer que les produits soient sécuritaires lorsqu’ils seront commercialisés.

Sources : The Province

L’article Fabriquer des boissons infusées au THC sécuritaires est apparu en premier sur Maison d’Herbes.