Maintenant que le cannabis est une substance légale au Canada, plusieurs estiment qu’il s’agit d’une chance en or pour maîtriser cette plante mieux que quiconque. Dans cette optique, une compagnie de Vancouver fait la promotion d’un programme éducatif qui vise à former des experts en cannabis.

Développer des compétences essentielles

La compagnie CannaReps propose un programme privé qui permet à l’étudiant de développer son expertise reliée au cannabis. Les intéressés apprendront notamment à identifier les subtilités des diverses variétés de la plante, ou encore à déterminer quels sont les arômes de terpènes les plus appropriés aux besoins de leurs clients.

Afin de parfaire leurs compétences, les candidats auront l’occasion de participer à des ateliers interactifs, de travailler en laboratoire, et même de participer à des dégustations de produits dérivés du cannabis. Pour le moment, ces cours sont offerts à Vancouver, Calgary et Toronto. Vous pouvez d’ailleurs vous y inscrire pour la modeste somme de 680$.

Un programme affecté par les lois provinciales

Adolfo Gonzalez, le fondateur du programme éducatif, explique qu’à la base son cours était offert à ceux et celles qui désiraient obtenir un permis pour travailler dans les dispensaires. Par contre, en raison de la forte demande, il a dû développer une formation beaucoup plus pointue pour ceux et celles qui désiraient devenir des sommités dans le domaine.

Julie Domingo, la PDG de CannaReps, explique que le but de ce programme n’est pas seulement de développer des compétences spécifiques, mais aussi de faire tomber les préjugés qui entourent cette plante. La formation d’experts en cannabis va contribuer à donner une aura de crédibilité à cette industrie naissante.

La formation de CannaReps sera seulement dispensée dans les provinces qui laissent une place à l’industrie privée. C’est d’ailleurs pour cette raison que le programme est désormais offert dans la ville de Toronto. Le nouveau gouvernement de l’Ontario a annoncé il y a quelques mois sa volonté d’aller de l’avant avec les dispensaires privés. Il est donc peu probable que des sommeliers du cannabis soient formés au Québec, étant donné que le gouvernement du Québec possède le monopole du marché.

Sources :

Lfpress.com

 

L’article Former des « sommeliers » du cannabis est apparu en premier sur Maison d’Herbes.